Sélectionner une page

Le calcaire représente le dépôt d’ions de calcium et de magnésium, éléments présents dans l’eau qui, lors des processus de chauffage, se déposent et passent à l’état solide. C’est ainsi que se forme cette incrustation blanche que l’on peut voir souvent près des robinets.

Si le problème se pose, vous devez impérativement solliciter l’intervention d’un professionnel comme Bertrand Edl. Il pourra vous aider à réduire la consommation d’énergie des appareils sanitaires et prolonger leur durée de vie en empêchant la formation de calcaire. Il peut également intervenir sur une large gamme d’autres installations (piscines, spas, circuits de chauffage ou de climatisation, etc.). En fonction de votre situation particulière, il vous proposera la solution appropriée.

#Erreur 1 : l’adoucisseur de sel

Bien que cela empêche la formation de calcaire, l’adoucisseur augmente de façon exponentielle la quantité de sodium. En effet, lorsque l’eau entre en contact avec le sel et les résines qui sont à l’intérieur de l’outil, pour lutter contre le calcaire, la boire ou l’utiliser pour cuisiner n’est pas bon pour la santé, surtout si vous avez de jeunes enfants à la maison.

#Erreur 2 : le distributeur de polyphosphate

Ils sont les moins chers pour protéger le circuit. En pratique, ce sont les solutions anticalcaires à bas prix, et ne résolvent aucunement le problème. Ils ne font rien contre le calcaire, et ne protègent votre chaudière que pour quelques mois.

#Erreur 3 : le système anticalcaire magnétique et ses dérivés

Il est vrai que si vous passez l’eau à travers un champ magnétique, le calcaire la rend (probablement) assez inoffensive. Cependant, ce que vous voyez dans les publicités ou les brochures n’est pas souvent vrai ! Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que les études menées en laboratoires sont réalisées dans des conditions stables, exigées par la loi. Alors que dans votre maison, la température, l’usage et le débit d’eau changent constamment.